Fatoumata Goundourou,

fondatrice et directrice de l’orphelinat Falatow Jigiyasow

Tata est une femme rayonnante, courageuse, et d’une générosité sans pareille, qui a commencé à recueillir, aimer, et élever dans sa maison de Bamako (à Kalabancoura) des bébés et enfants qui étaient abandonnés dans le quartier. 

Deux, puis trois, puis 10, puis une quarantaine d’enfants ont ensuite été accueillis par Tata, qui a du structurer sa maison en un réel orphelinat pour permettre à chaque enfant d’y grandir dans de bonnes conditions. 

Tata est non seulement la maman d’une quarantaine d’enfants, adolescents, et jeunes adultes, mais c’est aussi la mamande Mali au Coeur et de tous les volontaires qui ont passé la porte de son orphelinat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :